Guide des parents

Guide du parent – Questions fréquentes

Quel est l’équipement requis ?
Il s’agit de l’équipement habituel pour le ski. Le port du casque est obligatoire. Le port du protège buccal (mouthpiece) est fortement recommandé.

Doit-on avoir des skis de bosses ? Des skis twin tip ?
Le ski acrobatique se pratique très bien avec des skis ordinaires, surtout au début. Avec le temps, l’athlète pourra utiliser des skis conçus pour le ski de bosses, qui sont plus minces. Les skis « twins tips » sont parfaits pour le slopestyle, mais moins faciles à gérer dans les bosses.

Quel est l’âge minimum pour faire partie du Club ?
L’âge minimum est de 7 ans au 1er janvier de la saison en cours.

Quelles sont les habiletés requises en ski pour faire partie du Club ?
L’athlète doit avoir une bonne maîtrise générale de ses skis et pouvoir skier en parallèle. Des habiletés en gymnastique ou trampoline sont bien entendu un atout. Les skieurs qui cherchent à se développer dans ce sport suivent des cours de trampoline afin de maîtriser la voltige aérienne.

Y a-t-il un test de classement ou un test d’habileté ?
Non. Cependant, lors des premières sorties à skis, les entraîneurs vont regrouper les athlètes afin de former des groupes homogènes, ce qui permet de conserver l’intérêt des athlètes lors des journées d’entraînement et d’éviter que certains soient sous classés ou surclassés.

À quoi ressemble l’horaire d’une journée ?
Le point de rencontre est devant le chalet principal à 9 h 15. Les groupes se dirigent vers les sites d’entraînement avec les entraîneurs à 9 h 30. Le dîner se prend au chalet. Les jeunes apportent leurs lunchs ou peuvent utiliser le service de cafétéria du Centre de ski. L’entraînement se termine à 15 h et les parents viennent chercher les athlètes au chalet principal.

À quoi ressemble l’horaire de la saison ?
La saison débute en novembre, avec des séances d’activités extérieures, qui permettent aux athlètes de renouer, ou de faire connaissance avec les entraîneurs, de se remettre en forme : course, étirements, jeux, etc.
La saison sur neige débute la fin de semaine qui suit l’ouverture officielle du centre de ski. Pendant la période des Fêtes, l’entraînement est offert sur une base un peu plus intensif (quelques journées en semaine), ce que permet le congé des fêtes. Les parents qui sont absents pendant cette période ont le choix de ne pas inscrire leur jeune à ces journées. La saison bat ensuite son plein en janvier, février et mars. Afin de donner une bonne idée, nous vous invitons à consulter la section Calendrier du site Web du Club. La fin de saison est habituellement à la mi-avril, avec une activité de fin de saison pour les parents et les athlètes, genre barbecue extérieur.

Peut-on s’inscrire les 2 journées ?
Oui. Les coûts d’entraînement sont évidemment plus élevés. Les autres coûts restent les mêmes.

Est-ce le même entraînement le samedi ou le dimanche ?
Oui.

L’habit du club est-il obligatoire ?
L’habit du Club est recommandé, mais n’est pas obligatoire. Depuis 2013-2014, le fournisseur est la compagnie Avalanche. Des séances d’essayage sont organisées par le Club au Chalet, sinon, les parents doivent se rendre dans les bureaux d’Avalanche :
3930, boulevard Hamel
Québec (Québec) G1P 2J2
Tél. : 418-877-5584 #250 \ Téléc. : 1-418-877-6400.
Surveillez les infolettres du Club. Il est facile de s’inscrire à l’infolettre sur le site Web du Club.

Comment fonctionnent les compétitions ?
Un avis de course est émis par le Club organisateur. Tous les détails y sont. Les frais des compétitions régionales ayant été payés au moment de l’inscription, il n’y a pas d’autres frais qu’un cautionnement de 20 $ pour le dossard (remis à la fin de la compétition).
Une compétition de bosses comprend une période d’entraînement, puis habituellement 2 descentes. Pour les sauts, c’est le même principe : une séance d’entraînement, puis 2 sauts. Des juges notent les performances. Pour en savoir plus, visitez la section Documentation du site de la Fédération québécoise du ski acrobatique.

Qui assume le transport pour les compétitions ?
Les parents assument le transport pour aller aux compétitions. Pour les volets Acrobatz et Freestylerz (7 à environ 14 ans), les compétitions sont dans la région de Québec : Relais, Stoneham, Mont Ste-Anne et le Massif de Charlevoix. Les skieurs du niveau provincial ont des compétitions dans les Laurentides et une dans Lanaudière (Val St-Côme)

Que dois-je faire comme bénévolat ?
Le Club requiert 4 jours de bénévolat. Le bénévolat permet au Club de tenir les compétitions. Lors des compétitions, il y a plusieurs tâches en fonction des habiletés de chacun : travail sur les pistes, aide pour les juges, logistique, etc. Au moment de l’inscription, les parents doivent remettre quatre chèques. Au début de la saison, une rencontre est organisée pour les parents afin d’expliquer les différents postes à pourvoir et c’est l’occasion pour les parents de s’inscrire et de planifier leurs journées de bénévolat. Le Club se réserve le droit d’encaisser un chèque par jour de bénévolat non complété, car le Club doit embaucher une ressource externe.

Y a-t-il d’autres frais en cours de saison ?
En général, non. Il est possible que des frais liés à des compétitions s’ajoutent, comme lorsqu’un Club organise une compétition qui n’est pas prévue au calendrier de départ, comme un duel en bosses, une compétition de slopestyle ou de saut.

La pratique du ski acrobatique est-elle dangereuse ?
Le ski acrobatique, comme tous les sports alpins, comporte des risques. Cependant, la formation des entraîneurs et l’encadrement offert par le Club contribuent à la mise en place d’une structure qui minimise les risques de blessures. À titre d’exemple, un athlète ne pourra effectuer un saut renversé sur neige (back flip ou front flip) à moins d’avoir de s’être entrainé à cette manœuvre sur trampoline, puis avoir fait qualifié cette manœuvre par un entraîneur certifié sur rampe d’eau ou sur sac gonflable (air bag). La sécurité des athlètes est une des valeurs du Club. C’est le rôle des entraîneurs de s’assurer que les sites d’entraînement sont sécuritaires. Au besoin, l’aide des parents peut être sollicitée afin de « casser des landings », c’est-à-dire de casser à l’aide d’une pelle la neige durcie afin d’ameublir les zones d’atterrissage après les sauts.

Le port du casque est-il obligatoire ? Du protecteur buccal ?
Le port du casque est obligatoire. Le port du protecteur buccal est fortement recommandé, car il protège les dents et réduit grandement les chances de commotions cérébrales.

Faut-il être casse-cou pour faire du ski acrobatique ?
Pas du tout. Il faut aimer le ski et avoir envie de se dépasser, dans un contexte qui n’est pas celui des clubs alpins : slalom, vitesse. Les athlètes peuvent progresser à leur rythme. L’important, c’est d’avoir du plaisir.

Devrais-je inscrire mon enfant à la rampe d’eau et au trampoline ?
Pourquoi pas ? Si votre jeune se découvre une passion pour ce sport, le trampoline et l’entrainement aux rampes d’eau l’été lui permettront de consolider ses habiletés, notamment au niveau de la voltige aérienne. Informez-vous auprès du Club.

Comment savoir où est rendu mon enfant dans sa progression ?
Pour les plus jeunes, les entraîneurs complètent chaque année un cartable de progression où les habiletés maitrisées sont notées.

Est-ce que le ski acrobatique est un sport fédéré ?
Oui. La Fédération québécoise du ski acrobatique et l’Association canadienne du ski acrobatique régissent ce sport.
Tous les membres du Club doivent obligatoirement détenir une licence auprès de l’Association canadienne de ski acrobatique. L’inscription se fait en ligne à partir du 1er juin de chaque année sur le site de l’ACSA et tous les permis doivent être renouvelés chaque année. Le coût est de 35 $ ou de 75 $, en fonction du niveau de compétition. Voir le site de la FQSA pour plus de détails.

– Mise à jour en novembre 2015 –

Le centre Acrobatx poursuit l'objectif d'accroître un environnement qui aidera les athlètes acrobatique à atteindre les niveaux les plus élevés de performance sportive, en tenant compte de leur développement personnel, de leur éducation, de leur santé physique et morale.
AcrobatX - Centre acrobatique Yves Laroche